Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux

La psychanalyse permet de mieux être soi même

La psychanalyse est une aventure à la découverte de soi

L'analyse est un processus évolutif en accéléré

Bienveillance - Écoute - Neutralité - Empathie

Le 1er rendez-vous ?

Le premier rendez-vous chez un psy peut être source d'angoisse, peur de l'inconnu, timidité, pudeur, honte d'aller voir un psy. Aller voir un psy est un acte responsable qui dénote d'une maturité certaine.

On associe souvent le psychanalyste au divan, à des séances courtes, à un thérapeute qui ne parle pas et qui se tient derrière son divan en faisant des "hum hum" de temps en temps.

Ceci est une caricature, mais ce qui est sûr, c'est que la qualité première d'un psychanalyste est l'écoute. Nous avons appris à écouter pour entendre les maux qui se cachent derrière les mots.

De nos jours, la psychanalyse a su évoluer et très rares sont désormais les psychanalystes qui se tiennent encore derrière leur divan sans dire un mot. Alors bien sûr, il y aura malgré tout des silences, mais ils seront choisis avec parcimonie et permettront de mieux accueillir la parole de l'autre.

Une thérapie, c'est un être humain qui essaye d'en aider un autre par l'intermédiaire d'un échange.

 

 

Le premier rendez-vous se passera toujours en face à face. Lors de la première séance, le psychanalyste va vous poser des questions sur la raison de votre venue, votre situation actuelle, votre histoire, vous allez parlez de vous ... Ceci afin de mieux vous connaître dans votre spécificité d'individu.

 

La thérapie se poursuivra alors en face à face ou sur le divan, cela dépendra de la problématique de chacun et du moment dans la thérapie.

Pour certains, le divan sera proposé au bout de deux séances, pour d'autres au bout de dix ou quinze et enfin pour près de la moitié, le divan ne sera pas utile.

 

La durée de la thérapie sera celle nécessaire à la résolution de la problématique. Elle est variable et peut aller de quelques séances pour du simple conseil à quelques années pour les cures analytiques plus poussées.

Certains pourront trouver cela long mais, cette durée est à mettre en perspective avec la durée de l'existence et les bénéfices obtenus, qui le seront pour le reste de la vie.

La psychanalyse rend plus fort, permet de mieux se connaître, elle nous apprend à mieux gérer les difficultés de la vie, les frustrations, mais aussi à mieux apprécier les bons moments. Elle lance un processus évolutif qui se poursuivra tout au long de l'existence et bien au-delà de la thérapie...

 

 

Avec les couples, la durée est généralement plus courte. Parfois une seule séance suffit, en effet certaines choses peuvent être dites plus facilement et sont mieux entendues en présence d'un tiers (le thérapeute).

 

Pour les adolescents, le divan est peu utilisé. La durée de la thérapie sera en général plus brève que pour les adultes (quelques semaines à quelques mois).

 

Le travail avec les enfants s'effectue par l'intermédiaire du jeu (le "je"), les dessins et également les entretiens avec l'enfant et parfois les parents et l'enfant ensemble. Le premier rendez-vous se déroulera toujours avec l'enfant et les parents en même temps, encore plus que pour les adolescents, la durée de la thérapie pourra être brève.

 

 

Le rythme préconisé au début de la thérapie est d'une séance par semaine, puis il peut évoluer selon les besoins et possibilités de chacun, la durée de la séance est d'environ 45 minutes.

 

Quelque soit le thérapeute, c'est avant tout un rapport entre deux êtres humains.

Les signes qui permettent de savoir si c'est le "bon" seront avant tout votre ressenti.

Vous sentez vous bien avec lui ? Êtes vous à l'aise dans son cabinet ? Est-il à l'écoute ? Vous sentez vous libre de parler de tout sans être jugé ? Garde t'il sa neutralité ? Se souvient-il de ce que vous avez dit la dernière fois ou plusieurs mois auparavant ? Ressentez vous de l'attention et de la bienveillance ?