Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux
Philippe Blazquez psychanalyste sexothérapeute bordeaux thérapie de couple bordeaux

La psychanalyse permet de mieux être soi même

La psychanalyse est une aventure à la découverte de soi

L'analyse est un processus évolutif en accéléré

Bienveillance - Écoute - Neutralité - Empathie

Les différences entre psys...

  • Les psychiatres

Ce sont les seuls médecins de la liste des psys, les seuls thérapeutes qui peuvent prescrire des médicaments et les seuls qui soient remboursés à condition qu'ils effectuent des actes relevant de la psychiatrie. Certains ont fait en plus de leurs études de médecine une formation auprès d'un institut psychanalytique, ainsi qu'une analyse personnelle, ce qui leur donne la possibilité de pratiquer alors la psychanalyse. Leur ouvrage de référence est le DSM V qui a remplacé le IV depuis Mai 2013. Issu de la psychiatrie américaine, il liste toutes les maladies psychiques existantes, leurs critères d'attribution et est une formidable source d'informations. Toutefois, la dernière édition a procédé à un élargissement des critères permettant d'attribuer les maladies psychiques aux patients, cela a eu pour effet de semer le trouble sur le lien possible entre les laboratoires pharmaceutiques et l'association américaine de psychiatrie.

Un psychiatre est plutôt dans le traitement.

 

  • Les psychologues

Ils en existent plusieurs sortes (psychologue du travail, du sport, clinicien, ...), certains sont installés en libéral en cabinet. A la différence des psychanalystes, ils n'ont pas l'obligation d'avoir suivi une analyse personnelle. Ils reçoivent en face à face et sont plutôt dans l'actuel, ils travaillent plus avec le conscient qu'avec l'inconscient. Ils peuvent aussi utiliser des tests psychologiques et des schémas cognitifs, cela peut avoir tendance à étiqueter les gens, à les placer dans des catégories. La place de l'individu dans sa particularité en tant que sujet peut être alors moins grande.

Un psychologue est plutôt dans le faire.

 

  • Les psychanalystes

Il vaut mieux choisir un psychanalyste appartenant à une fédération de psychanalyse, gage de son suivi et de sa formation. Ce sont les seuls qui ont obligatoirement suivi une analyse personnelle et qui sont suivis par un superviseur au cours de leur pratique. Les psychanalystes travaillent plutôt sur l'inconscient, ils peuvent recevoir en face à face ou utiliser le divan. Chez eux, l'individu est reçu en tant que sujet dans sa spécificité unique. Il n'y a pas "d'étiquetage", pas de placement dans une catégorie. Un psychanalyste ne dira pas ce que vous êtes mais qui vous êtes, il n'y a pas une thérapie qui ressemble à une autre car elle va dépendre de chacun.

Un psychanalyste est plutôt dans le défaire.

 

  • Les psychothérapeutes

La psychothérapie est une famille, psychiatres, psychologues, psychanalystes mais aussi d'autres types de thérapeutes peuvent en faire partie.

Cependant, depuis la loi de 2012, le titre de psychothérapeute est réglementé, seul les psychiatres, les psychologues cliniciens, et les thérapeutes ou médecins ayant suivi le cursus universitaire donnant droit au titre de psychothérapeute peuvent l'utiliser. C'est pour cela que le terme de psychopraticien (entre autres) est apparu depuis quelques années.

 

  • Les psys et thérapeutes divers

Il existe toute une variété de psychos... et thérapeutes (psychosomaticien, psychosomatoanalyste, hypnothérapeute, coach, ...), leur profession n'est pas réglementée. La plupart ont été formé par des organismes ou écoles privées relevant de leur spécialité. Il convient de s'assurer qu'ils ont effectivement suivi une formation sérieuse et qu'ils sont aptes à recevoir des patients en toute sécurité.

 

 

Quelque soit le thérapeute, c'est avant tout un rapport humain entre deux individus. Les signes qui permettent de savoir si c'est le "bon" seront avant tout votre ressenti.

Vous sentez vous bien avec lui ? Êtes vous à l'aise dans son cabinet ? Est-il à l'écoute ? Vous sentez vous libre de parler de tout sans être jugé ? Garde t'il sa neutralité ? Se souvient-il de ce que vous avez dit la dernière fois ou plusieurs mois auparavant ? Ressentez vous de l'attention et la bienveillance ?